Le médium et le guide




Nous sommes tous guidés par des Esprits qui se trouvent dans une sphère supérieure à la notre. Ils sont nos guides spirituels et cette assistance se vérifie en ordre ascendant et descendant.

Chaque personne a son compagnon spirituel et plus spécifiquement un responsable qui l’accompagne depuis la naissance ou quelquefois l’oriente au travers de liaisons de sympathie depuis des temps immémoriaux.
De toute manière, nous sommes tous liés les uns aux autres et tous en Dieu. Mais quand nous parlons de guides et anges gardiens, nous en arrivons aussitôt à la médiumnité et c’est de ce lien de l’un vers l’autre dont nous voulons parler.

Chaque médium a son guide spirituel. Il doit s’harmoniser avec cette entité et les comportements des deux seront plus intimes, ces comportements sont la conduite droite, l’amplification des dons d’aimer et le travail en faveur du perfectionnement des qualités élevées de la vie.


Nous vous demandons de faire bien attention à ce que nous disons car
nous le disons par expérience propre en ce qui concerne ceux que nous assistons. Quand le médium est en harmonie avec la charité sous tous ses aspects, quand il commence à ressentir l’amour envers toutes les personnes, quand il reconnaît la valeur du pardon et aide toujours désintéressé de la gratitude, ce médium, même s’il n’a pas la qualité de communiquer avec nous directement, sent notre présence, par la faculté de l’amour qui enregistre la présence spirituelle dans la conscience. Notre intérêt n’est pas pour la faculté développée elle-même du médium ; ce qui nous intéresse c’est ce qu’il fait
des dons qu’il possède, de la manière dont il pense, parle, vit et, encore plus, sa compréhension de la valeur de l’auto-éducation.
Nous avons tous des guides spirituels, ceci est une loi qui est née de la miséricorde de Dieu. Il vous faut savoir, si vous respectez ces compagnons de la spiritualité supérieure, ne pas leur faire honte par vos actes. Il est de grande importance que nous les invitions à nous aider dans nos pensées, dans ce que nous disons et, en sentant leur présence, vous penserez et parlerez avec plus de tranquillité. Nous ne pouvons pas ignorer nos compagnies spirituelles.
Elles sont visibles. Nous percevons leurs pensées, leurs appels, comme une voix intérieure, pour que nous marchions sur le chemin de la vérité. Et le médium spirite ne peut oublier cette vérité.

Aucun guide ne s’éloigne de son protégé. L’assisté est celui qui change son comportement, tombant dans des vibrations différentes de ceux qui l’aident. Si celui d’en bas fait des efforts pour monter, celui d’en haut en fera pour descendre, pour qu’ait lieu la rencontre. Comprenons que c’est du mouvement du bien que surgit la lumière de la compréhension. La communication médiumnique se donne par l’harmonie des valeurs, par le caractère des idéaux. Si vous voulez communiquer avec des Esprits supérieurs, élevez vos qualités comme l’enseigne l’Evangile de Jésus et vous arriverez aux vibrations plus pures de ceux qui vivent irradiés par l’amour.
Le médium qui a compris sa mission d’instrument des Esprits de la vérité, peut dire : mon guide spirituel et moi, ne sommes qu’un, comme disait Jésus se référant au Père.
Si nous voulons que les autres respectent nos droits,
il est juste que nous devons également comprendre notre devoir de gratitude envers ceux qui nous orientent depuis le début de notre formation, nos bienfaiteurs qui ne nous perdent pas de vue, avec l’affection de toujours, avec l’amour calme, et tissant des fils d’amitié qui ne se rompent pas. C’est le devoir de nous tous, pour tous les pas que nous faisons dans la vie. Par ce que vous faites, vous pourrez noter quelle est la liaison la plus sûre que vous avez et la qualité des Esprits qui se communiquent le plus facilement avec vous. La lumière attire la lumière et les ténèbres attirent les ténèbres. Ceci est la loi de justice divine et humaine. La médiumnité n’est pas un jeu. C’est une faculté divine qui, faisant parti de notre vie, peut nous donner plus d’espérance ou embrumer notre vision de la lumière.
Jésus fait descendre toutes les orientations nécessaires aux médiums, pour qu’à travers leurs propres efforts, ils puissent arriver à la gloire. La stabilité est conquise par chaque être et la libération ou l’esclavage varie selon la semence de chaque âme.
Médiums, vous pouvez ouvrir vos canaux pour sentir les instructions de vos guides à travers la prière, oubliant ce qui est matériel, vous rendant totalement à l’amour et faisant de la charité un devoir.

Cherchez à vous améliorer chaque jour qui passe, dans tous les sens. Si vous vous êtes déjà amélioré, faites des efforts pour aller plus loin encore ainsi vous sentirez au centre de votre cœur, naître une lumière, que vous pourrez appeler : Christ interne. Elle vous libèrera pour toujours des ténèbres de l’ignorance. Il n’est pas nécessaire de demander par l’intermédiaire d’autres médiums à d’autres guides spirituels, vous avez déjà les vôtres. Il suffit de vous rapprocher d’eux en signalant votre conduite par l’amour et la charité.

Extrait du livre :"Sécurité médiumnique" de João Nunes Maia - par L’Esprit Miramez




Sous-pages (2) : La tolérance Le suicide